AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion    




INFORMATIONS

La Charte
Inscription
Sorties Officielles


CONTACT

N'hésitez pas a poser vos questions.

L'adresse suivante est a votre disposition :

thejediorder@live.fr
AVIS

Vous êtes sur un forum comportant des parties JDR GN, caractérisé par l'annonce : "Classé JDR GN". Ainsi les propos énoncés dans ces parties ne sont pas à prendre au sérieux et sont tenus pour l'aspect Jeu de Rôle Grandeur Nature.

Merci d'en prendre conscience.



 

 Notre interprétation des Formes de combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité





MessageSujet: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 1:39

Bon, alors voila suite à l'arrivée de Adhano et l'extension de la conversation sur les formes de combat, j'ai pensé qu'un petit topic où l'on pourrai partager nos vidéos de démo et notre approche théorique et pratique, serait le bienvenu !

Bon et bien, je vais commencer en vous parlant de mon sujet, comme je l'ai dis dans le sujet de présentation d'Adhano, je pratique le Jeek Kun Do et le Kali philippin. Le Jeet Kun Do étant la partie développement du physique, de la coordination et bien sur de la self défense à main nue, et le Kali, la partie intéressante pour le maniement du sabre laser.

Donc, ma base de travail est le croisement de la forme V (Djem So) avec diverse technique de Kali, dont certain désarmement. Pour illustrer cela, voici quelques petites vidéo de Kali, en attendant les miennes au sabre laser ! Wink

http://www.youtube.com/watch?v=kB8At9tym68&eurl=http%3A%2F%2Fkali.blog.mongenie.com%2F&feature=player_embedded#t=64

http://www.youtube.com/watch?v=eI-erxcrX-U&eurl=http%3A%2F%2Fkali.blog.mongenie.com%2F&feature=player_embedded#t=36

Voila quelques unes, bon après il y a certaine clef, où l'on se sert de la lame (du bâton normalement) pour désarmer l'adversaire, que là bien évidemment contre un Jedi on ne va pas pouvoir faire ! Razz
Nombre de messages : 662
Age : 41
Localisation : Mont-sur-Marchienne (Belgique)
Date d'inscription : 06/03/2008
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 11:00

Excellente initiative!!!! J'approuve à 150% !!! Je vais tenter de trouver des sources intéressantes de mon côté aussi.
Nombre de messages : 269
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 28/08/2009
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 12:06

Bonne idée ! Very Happy

Alors voici mes bases de combat : escrime historique de 1453 à 1480 à peu près (traités de Duel Judiciaire par le maître Talhoffer) :
http://www.youtube.com/watch?v=HC5FIyfI8TA&hl=fr

Vous trouverez d'autres vidéos de Gladiatores, le groupe de cette vidéo, ainsi que d'autres vidéos d'autres personnes dans la colonne de vidéos similaires de youtube Smile

Le principe de l'escrime médiévale est de ne pas parer : ça laisse l'initiative à l'adversaire et c'est trop passif. On va alors engager cette attaque en se déplaçant de l'axe de mouvement de l'adversaire et en portant à notre tour une attaque. C'est ce que vous verrez dès la première technique dans cette vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=Kj4Ng6DBfrg&feature=related
Vous verrez donc qu'il s'agit de conserver l'initiative au milieu plutôt que de la laisser à l'opposant en espérant saisir une faille pour l'attaquer.


La principale différence entre l'escrime médiévale et l'escrime Jedi est mince, mais change beaucoup : les Jedis ne possèdent pas de quillons (garde) (sauf un maître dont je ne me souviens plus le nom qui avait créé un "sabre fourché" faisant un simili de garde).
De ce fait, beaucoup des techniques que vous verrez dans ces vidéos ne sont pas applicables telles qu'elles : dans l'escrime du Moyen-Âge, on utilise toute l'arme, y compris quillons et pommeau.

Ces techniques nécessitent donc une petite adaptation : plutôt que de garder le contact et bloquer avec la lame, il faudrait par exemple frapper de façon sèche de manière à repousser la lame de l'adversaire pour pouvoir exécuter le mouvement sans trop de risques.

Dans le même genre, mais en plus puissant, on va parler de "briser" l'attaque de l'adversaire : plutôt que de la parer, ou de l'engager, on va frapper fortement la lame dans une direction différente de celle dans laquelle elle attaque, la déviant ainsi de sa trajectoire. Si c'est bien fait, l'adversaire peut être fortement déséquilibré !


Voilà pour un petit apperçu d'escrime médiévale Smile
Nombre de messages : 2635
Age : 31
Localisation : Dans la salle du Conseil. Maintenant qu'on s'est cassé le c*l à la fabriquer XD
Date d'inscription : 30/07/2006
Voir le profil de l'utilisateur
http://thejediorder.fr

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 12:42

Hello, Je viens mettre mon grain de sel, histoire d'apporter ma brique à l'édifice.

Déjà c'est toujours un plaisir de pouvoir parler maniement du sabre avec des personnes d'expériences. on peut ainsi échanger et faire évoluer la pratique. Néanmoins j'émettrais un bémol quand à la volonté d'avancer afin de ne pas aller trop vite.

Déjà, vouloir assimiler le maniement du sabre laser avec un art martial existant peut être intéressant mais trompeur car souvent sujet a de mauvaise interprétation et surtout ne fonctionnant pas du tout sur les même bases ( à bases différentes , formes différentes )

Donc avis a ceux qui ont fais un art martial ou qui savent manier une épée médiévale : ce n'est PAS du tout la même chose avec un sabre laser : pourquoi ?

Déjà les armes sont différentes : pas de garde, masse de la lame quasi nulle, poids concentré sur le manche, beaucoup plus légère et maniable qu'une épée en acier.
Ensuite les gardes sont différentes. Essayez de vous battre au sabre laser avec une garde d'escrimeur ou de bretteur médiéval. vous n'aurez aucune chance, car la position n'est pas adapté à l'arme.
Le sabre laser c'est la mobilité, un bretteur fixe est un bretteur mort ^^.

ensuite il ne suffit de se dire : " Hé ! je vais apprendre le Vaapad ! " Ce serait trop facile ( tsss , coté obscur ) et surtout cela trahirait l'esprit, la mentalité de la Forme .

Hein ? Kesako ? Mentalité de la Forme ?

Oui car il y a plusieurs formes de Combats et chaque formes correspond a une philosophie guerrière. Choisir une forme c'est choisir une philosophie pour soi. petit récapitulatif:

Forme I : Shii Cho : Le but de cette forme est déjà de vous apprendre a manier un sabre sans vous démembrez tout seul. Vous aurez l'air con dans le cas contraire. Ensuite sa philosophie se base sur la neutralisation de l'arme de son adversaire. rendre un ennemi impuissant en détruisant son arme. son équivalent terrien serait issu du kendo.

Forme II : Makashi : Cette forme vise quasi exclusivement les affrontements sabres contre sabre. Sa philosophie se base sur une soumission offensive pour une domination technique. En clair on se laisse attaquer pour évaluer l'adversaire, et une fois évaluer on contre attaque pour porter le coup qui met fin au combat. ( Dooku-Anakin ep II en est un parfait exemple )
son équivalent terrien serait issu de la canne francaise.

Forme III : Soresu, la défense ultime cette forme sert a défendre celui qui l'utilise contre toute forme d'agression, principalement les blasters. Bien que cette forme soit très dur à percer en terme de défense elle peut enfermer son pratiquant dans une défense continue l'empêchant de contre attaquer.
son équivalent terrien serait un pot pourri de tout les techniques de défense/parades de l'épée, kendo, sabre j'en passe et des meilleures.

Forme IV : Ataru Cette forme utilise la force pour exécuter de gros sauts et ainsi utiliser au maximum environnement à son avantage. elle peut compenser une faiblesse physique ( taille ) ou bien martiale ( simple sabre contre double ) afin de ne pas se faire dominer.
son équivalent terrien pourrait être lié a la Capoeira.

Forme V : Djem So : Cette forme issus du Soresu inverse la tendance défensive a des fins offensive, plus agressive elle est beaucoup plus violente, avec des coups puissants qui brisent les assauts adverses.
sa philosophie se résume à : La paix par une puissance de feu supérieure .
Sa équivalent terrien serait issu du maniement de la double hache.

Forme VI Niman : une sorte de pot pourri de tout les formes précédentes. Touche un peu a tous sans pour autant être spécialisé , vous êtes polyvalent mais pas assez de maitrise dans toute les formes pour assimiler leurs philosophie a 100%. Très longue à maitriser, elle est appelé la Forme des Diplomates.

Forme VII Juyo ( et non pas Vaapad qui est une déclinaison du Juyo ) Le vaapad se caractérise par l'execution de mouvements très complexe est souvent enchainé les un au autres ce qui forment une chaine longue de mouvements donnant l'impression d'avoir une tornade en face de soi. Dur a maitriser et surtout dur à apprendre, la canalisation des émotions est un moyen de la rendre encore plus efficace et donc dangereuse pour l'adversaire comme pour le porteur ( aveuglé par ses émotions )
Son équivalent terrien serait issu de l'épée chinoise.

Voila, quand on a tout ca, on peut commencer à se dire : Quelle Forme me correspond ?

_________________
Ni totalement dans l'Ombre , ni totalement dans la Lumière , mais dans l'Ombre de la Lumière , tel une éclipse ...

Force ! Je te prie que tu fasses pour Jad'den, autant que tu aurais voulu que Jad'den fasse pour toi, si il eut été Force, et que tu fusses Jad'den ...
Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 13:01

Très intéressant, j'aime beaucoup le fait de laisser glisser la lame dans la première vidéo, lors de la parade pour finir par une pique au thorax.
L'utilisation du pommeau de l'épée notamment lors d'attaque au visage ou lors de désarmement est aussi employé en Kali.

Quand tu dis que l'ont frappe de manière sèche pour déstabiliser l'adversaire, on retrouve bien là des similitudes avec le Vaapad. En revanche, j'ai remarqué que l'Escrime médiéval vise à vaincre rapidement son adversaire, ce qui en fait une discipline redoutable sur un combat très court.

A l'inverse le Kali et peut être trop rapide, le bute étant de "rosser" le plus rapidement possible son adversaire. Il est intéressant je pense d'adapter nos arts au forme de combat, et non l'inverse, pour éviter de se retrouver dans des systèmes non viable. Comme le dit la maxime du Jeet Kun Do, "Prends ce qui t'es utile, et rejette l'inutile", sous entendus, qu'il ne nous faut pas être fermé, ni cantonné, mais bien ouvert à tout !

Je vais vous parler un peu du kali philippin, c'est un art basé sur la pratique des doubles bâtons, couteau et sabre avec des techniques d'angles numériques. Il est souvent pratiqué en complément du Jeet Kun Do, puisque Bruce Lee étant le maitre de Dan Inosanto (déjà à l'époque grand maitre des arts martiaux philippin), ce dernier à la mort de Bruce, intégra dans son système de combat (le Jeet Kun Do de Bruce) le Kali.
Je pense qu'au niveau des déplacements, on se rapproche un peu de la Kapoiera, en beaucoup moins acrobatique évidement, les appuis stables étant capital en Kali.

Sur la vidéo ci dessous, vous pourrez voir le genre de technique que je vais privilégier dans mon style de combat, à savoir l'esquive de la lame de l'adversaire, pour toucher plus vite, sans opposition. Ou encore lorsqu'il y a contact, retournement de la lame lors d'un spin pour frapper de nouveau et plus vite.

http://www.youtube.com/watch?v=eI-erxcrX-U&eurl=http%3A%2F%2Fkali.blog.mongenie.com%2F&feature=player_embedded#t=77

Sur cette dernière vidéo, on voit un combat entre deux maitres d'un excellent niveau (j'en suis pas là !!! ^^), ils commencent au Kali, puis font une démonstration de Jeet Kun Do, en trapping notamment, le trapping étant l'art de piéger et de contourner les bras de son adversaire pour frapper toujours plus rapidement !

http://www.youtube.com/watch?v=IEI7WN54LyU&eurl=http%3A%2F%2Fkali.blog.mongenie.com%2F&feature=player_embedded#t=158

EDIT : Je n'avais pas vu ton post Jad, pour répondre à tous ça je dirais qu'il ai clair que tu as raison, n'importe quel art martial n'est pas adaptable à n'importe quel forme ou n'importe quel philosophie. Mais l'utilisation de certaines techniques peuvent, comme je le disais un peu plus haut, venir enrichir notre maitrise du combat au sabre laser. Ainsi comme je l'ai souligné, l'escrime médiéval serait très efficace contre un autre escrimeur et dans un combat court, le Kali utilise principalement des bâtons court, donc plus léger et donc plus maniable qu'un sabre laser. Je pense qu'il est tout a fait possible de reprendre certain élément afin de les adapter a notre système de combat. Wink


Dernière édition par Jacen Katarns le Dim 30 Aoû 2009 - 13:12, édité 2 fois
Nombre de messages : 269
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 28/08/2009
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 13:09

Ne t'inquiète pas Jad'den, l'idée de faire quelques parallèles est surtout une façon d'aborder l'univers de SW : utiliser ce qu'on a déjà acquis pour appréhender au mieux possible les formes de combat Jedi, sans se laisser obscurcir les idées par ce que l'on sait déjà. Comme le dit Jacen : prendre ce qui nous est utile, afin de pouvoir mieux comprendre

Je crois qu'un maître Jedi a dit mieux que quiconque à ce sujet : "Tu dois désapprendre tout ce que tu as appris" ... et c'est carrément vrai, et carrément intéressant ! ^^

J'ai posté ces vidéos de combat médiéval à titre de source de comparaison, et j'ai bien mentionné certaines différences (je n'ai pas parlé su poids de la lame, en effet).


Quant aux arts martiaux à mains nues, ils deviennent autrement intéressants car ils sont moins lourds de pratique d'arme : on n'est pas tenté de copier le maniement d'une arme sur celui du sabre laser, et on peut extraire uniquement les mouvements et voir ce qu'ils peuvent apporter à un Jedi.

Dans la même chaîne de réflexion : Lucas est bien partit de sources réelles, et je pense que pour bien comprendre le combat Jedi, il faut retourner à ces sources et comprendre en quoi il n'a pas voulu en utiliser d'autres. Tu mentionnes notamment le Kendo, la Capoeira et l'épée chinoise : je pense qu'il est intéressant de comprendre en quoi tel art martial de correspond pas au maniement du sabre, et en quoi tel autre peut y aider Smile


Ah, autre différence entre un sabre laser et une épée forgée : le sabre est cylindrique, l'épée est plate. Ca change tout au niveau du maniement : on n'a plus à s'inquiéter de la façon de tenir l'arme pour frapper avec le tranchant, et chaque partie du sabre est létale.


le débat est intéressant ^^ Mais en effet, il ne faut pas se laisser emporter et dénaturer le combat Jedi en essayant de dresser des parallèles à tout va Smile


PS : il pourrait être utile, soit dans ce sujet soit dans un autre, de parler des références et différences martiales entre les formes de combat Jedi et les arts martiaux Smile

EDIT : c'est étrange : la comparaison Vaapad/Juyo - Capoeira m'est venue très instinctivement, alors que je viens de remarquer en lisant celui de Ataru - Capoeira qui est parfaitement logique !
Aussi, quand on parlait du degré létal du sabre et de sa comparaison avec une épée forgée, ça m'a fait pensé que l'exemple apr excellence est l'Episode III : je trouve qu'on y voit une très nette évolution dans la façon dont Anakin et Obi-Wan découpent les droïdes comme si leur sabre était un couteau s'enfonçant dans de la margarine ! On prend alors conscience d'une toute autre dimension du sabre qui le met nettement en marge du stéréotype chevalier-épée : le sabre laser a un potentiel destructeur inimaginable du fait de sa nature et de son poids négligeable, contrairement à l'épée qui use de l'énergie cinétique et qui inflige son poids au porteur.


Dernière édition par Adhano Koda le Dim 30 Aoû 2009 - 13:28, édité 1 fois
Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 30 Aoû 2009 - 13:19

Oui tout a fait d'accord, je pense qu'il nous faut explorer un peu toute les pistes, pour découvrir nous même les failles d'un système ou d'un autre. Je reste convaincu qu'il y a du bon dans chacun d'eux, et que l'adaptation à diverse forme est tout à fait possible. ^^

Attention, je ne prétends en rien, comme Adhano j'en suis sur, refondre complètement une forme au profit d'un enchainement maison !!! Laughing
Le but, comme l'a dit Adhano et d'explorer et d'analyser entre nous les intérêts de tels ou tels techniques, d'en soulever les failles et les intégrer ou non dans notre style.
Invité





MessageSujet: arts martiaux jedi   Ven 14 Mai 2010 - 23:01

bonjour,

Je rejoint jadden, car si on veut etre puriste, comment trouver une technique martial qui se raproche de star wars?
la réponse y en a pas, n'oublions pas que star wars se situe dans un monde futuriste et imaginaire.

Pour ceux qui font des arts martiaux, on apprend à frapper pour mettre hors de combat notre adversaire le plus vite possible.Mais notre adversaire est humain, je ne connais aucun arts martiaux decrivant des techniques contre un wookie, un rodien, ou twillek etc...
Meme si certaine pratique ancestrale, l'entrainement consiste à mettre à terre un bouef dans une riziere.

Et c'est pour ça qu'on aime cet univers car cela ressemble à tout à ce qu'on connais sans pour autant etre ce qu'on connais, c'est génial non?

Les techniques avec armes ont la même règle, j'admire fort les personnes ayant une dexterité dans cette discipline, et on vois les heures d'entrainement derrière,respect ......

Allez pour mettre tout le monde d'accord, dans star wars ils font du kung fu, si si je vous assure, non je rigole....
Sauf si on prend la traduction du kung fu (l'art de....) ou comme disais un maitre qu j'ai connu "travailler dur pour arriver à la maitrise, pour quand on regarde ton geste, on crois que c'est facile, alors continue de travailler car là on vois que t'en chies, hihi) il avais bcp d'humour aussi....

à plus les amis, j'aime parlé avec des camarades qui pratiquent c'est toujours enrichissant
Nombre de messages : 1940
Age : 24
Localisation : Ici ! Derrière toi !? Ne me vois-tu pas ? Tu es dans mon monde...
Date d'inscription : 03/08/2006
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 16 Mai 2010 - 18:31

kottosasami a écrit:
bonjour,

Je rejoint jadden, car si on veut etre puriste, comment trouver une technique martial qui se raproche de star wars?
la réponse y en a pas, n'oublions pas que star wars se situe dans un monde futuriste et imaginaire.

Pour ceux qui font des arts martiaux, on apprend à frapper pour mettre hors de combat notre adversaire le plus vite possible.Mais notre adversaire est humain, je ne connais aucun arts martiaux decrivant des techniques contre un wookie, un rodien, ou twillek etc...
Meme si certaine pratique ancestrale, l'entrainement consiste à mettre à terre un bouef dans une riziere.

Et c'est pour ça qu'on aime cet univers car cela ressemble à tout à ce qu'on connais sans pour autant etre ce qu'on connais, c'est génial non?

Les techniques avec armes ont la même règle, j'admire fort les personnes ayant une dexterité dans cette discipline, et on vois les heures d'entrainement derrière,respect ......

Allez pour mettre tout le monde d'accord, dans star wars ils font du kung fu, si si je vous assure, non je rigole....
Sauf si on prend la traduction du kung fu (l'art de....) ou comme disais un maitre qu j'ai connu "travailler dur pour arriver à la maitrise, pour quand on regarde ton geste, on crois que c'est facile, alors continue de travailler car là on vois que t'en chies, hihi) il avais bcp d'humour aussi....

à plus les amis, j'aime parlé avec des camarades qui pratiquent c'est toujours enrichissant

Star wars se trouve tellement dans un monde futuriste qu'au début on a droit à " très longtemps " ... Wink

_________________
Tous ceux qui feront preuve de fierté
et refuseront de se soumettre au côté obscur
seront balayés comme poussières au vent...
Main du Seigneur Noir, Membre du Conclave Noir.
" Plus Grande est la proie, plus Grande est la Gloire..."
Nombre de messages : 320
Age : 49
Localisation : Libin (Belgique)
Date d'inscription : 19/10/2009
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Dim 16 Mai 2010 - 23:40

En effet, Star Wars n'est pas futuriste. Star Wars est un opéra spatial. C'est un mélange de capes et épées et de western dans un contexte pseudo futuriste. C'est un mythe intemporel. Il ne faut pas le voir comme de la S.F., car dans S.F., il y a "science", et tout dans les Star Wars défie les principes élémentaires de la science.

Il n'y a pas de "réalisme" à rechercher dans une chorégraphie de combat Star Wars, seulement de la crédibilité, c'est-à-dire le fait que l'on doit pouvoir "y croire".

Du point de vue visuel, au niveau des décors, des costumes et des accessoires, Lucas a tablé sur un leitmotiv simple : prendre dans les cultures et l'histoire de l'humanité tout ce qui frappe l'esprit, mélanger des genres, et y ajouter une touche, parfois minime de "technologie" pour donner l'illusion de la nouveauté et de l'originalité.

Les armes s'inspirent des armes de diverses cultures et époques (le gaffi des hommes des sables est une masse d'arme maori, l'arme longue des gardes de Jabba est inspirée de la vouge du moyen-âge, les blasters sont des armes de la première et seconde guerre mondiale traficotés, etc.), le costume de Han Solo s'inspire de celui des héros de western, le costume Jedi mélange celui des samouraïs japonais et des moines occidentaux, le cockpit du Millenium Falcon est celui d'un bonbardier B17 (ou B25) de la seconde guerre mondiale, ... Et tout est à l'avenant.

Et le fait est que ça marche ! Pourquoi ? Simplement parce que toutes ces références impriment dans notre esprit la marque du "vrai" : notre inconscient ayant déjà "vu" cela, dans le feu de l'action du film, il n'a pas à décoder ce qu'il voit ; il l'interprète directement pour ce que c'est et passe à l'image suivante. Voilà l'une des principales raisons qui fait qu'un Star Wars marche cent fois mieux que, par exemple, Dune. Parce que Dune nous oblige à assimiler bon nombre de nouveautés, de codes, de repères et de moeurs originales ; l'inconscient a plus de mal à suivre, dès lors, on "marche" moins facilement.

Les combats rentrent exactement dans la même logique. Dans la trilogie, ils ne sont pas aussi spectaculaires, et Mark Hamill a d'ailleurs révélé, lors d'une interview, une chose intéressante : dans la première trilogie, Lucas avait donné pour consigne "combattez comme si vos sabres avaient le poids d'une lourde épée". Dans la prélogie, c'est tout différent. Les combats semblent prendre en compte le fait qu'il s'agit d'armes légères, rapides et meurtrière. C'est plus spectaculaire et on y croit d'avantage. Il y a fort à parier que Lucas a intégré des critiques qui lui ont été faites à ce sujet.

Recréer des combats Star Wars implique de préserver cette logique visuelle, et donc, s'inspirer de techniques de combat existantes est la démarche logique.

D'autre part, si l'on étudie les diverses techniques de combat existantes en arts martiaux, armé ou non, on observe aisément une série de principes identiques. Ces bases communes sont valable et doivent en toute logique demeurer les même pour construire une technique "Jedi". Par conséquent, je ne suis pas d'accord avec Jad' lorsqu'il dit que l'on doit oublier les techniques d'autres arts martiaux. Il faut certes ne pas tenir compte des spécificités particulière de telle ou telle technique (par exemple, l'usage d'une garde ou de prises d'armes), mais les principes de bases sont les mêmes pour tous les arts martiaux.

Un combat avec un sabre laser ressemble à un combat à l'épée, en cela que la forme est la même ; la différence est le poids de l'arme et la nature de la lame ( énergie plasmatique pour l'un, acier pour l'autre) ; un sabre ressemble également à un simple bâton, à l'exception qu'un bâton peut être tenu sur toute sa longueur : pas un sabre laser !

Mais un sabre laser qui croise un autre sabre laser réagit de la même façon qu'une lame de métal rencontrant une autre lame de métal. Si l'on fait des parallèles, on s'aperçoit qu'il y a sommes toute plus de similitudes que de différences, et les différences peuvent être assez facilement prise en compte.

Bref, d'après moi, s'inspirer DES BASES d'autres arts martiaux devrait être la démarche la plus logique et la plus sensée pour créer des techniques de combat au labre laser. Depuis le kendo jusqu'à l'escrime moderne (voir la prise de main des sabres courbés comme celui de Tyranus), en passant par l'escrime des XVème et XVIème siècle (très convaincant dans les vidéo plus haut), sans oublier le ninjato ou le kung fu, etc.

C'est la variété et le mélange des genres qui fera le côté "exotique" typique de Star Wars. Inutile de réinventer le fil à couper le beurre ...

_________________
Si tu tends trop la corde, elle casse ; si tu ne la tends pas assez, elle ne sonne pas juste.



Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 12:57

Je relance cette discussion qui m'intéresse fortement étant maître d'armes (cf présentation) et m'intéressant particulièrement au combat de sabre laser.

Je connais la description (écrite) des différentes formes de combat comme certainement la plupart d'entre vous, mais après recherche, et je pense que vous me le confirmerez, il n'existe apparemment aucune codification ou un quelconque traité concernant les combats au sabre laser. De même que les coups correspondants aux différentes formes ne me semblent pas clairement établi...

Si au contraire je me trompe, je suis preneur de toutes les informations que vous pourriez avoir à ce sujet.
Nombre de messages : 3847
Age : 26
Localisation : Dallet (Puy-de-Dôme), Auvergne
Date d'inscription : 14/09/2006
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.myspace.com/10lolitax

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 14:36

En fait si, pour certaines formes les coups sont clairement établis, quoique ta définition du "clairement" peut être différente de la mienne vu que tu es maître d'armes. Wink

Tu peux en retrouver des exemples dans différentes sources écrites, notamment le livre "Jedi Path" traduit tout récemment en français sous le titre "Le Manuel du Jedi".
http://www.amazon.fr/manuel-du-Jedi-Daniel-Wallace/dp/2035862027/ref=wl_it_dp_o_npd?ie=UTF8&coliid=IDQ9JT3MXBPEI&colid=8MHAM17XWR3P

Mais il y en a bien d'autres, souvent en anglais par contre.

_________________
"A défaut d'un véritable plan pour vaincre les Jedi... j'ai des laxatifs."

Membre du Bureau - Secrétaire Général
Ancien Grand Maître des Arcanes Sith
"Le Savoir c'est le Pouvoir [...]"
Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 15:27

Je l'ai justement acheté il y a quelques jours et je le trouve vraiment très intéressant. Par contre c'est vrai que la partie qui traite des formes de combat n'a pas pour vocation, selon moi, d'apprendre comment manier un sabre laser mais seulement d'informer des différents types de combattants qu'on peut rencontrer.

En fait, c'est justement suite à la lecture de ce livre que j'ai eu envie de creuser un peu plus le sujet. Cela reste, pour l'usage que je souhaiterais en faire encore trop approximatif. Du coup, je vais peut-être réfléchir à mettre en place une forme de combat que je pourrais enseigner.

Par contre, si tu as des liens de ressources écrites ou vidéos en anglais, je suis intéressé également.
Nombre de messages : 3847
Age : 26
Localisation : Dallet (Puy-de-Dôme), Auvergne
Date d'inscription : 14/09/2006
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.myspace.com/10lolitax

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 16:05

Je ne sais pas d'où viennent les sources, mais je peux t'affirmer qu'une décomposition de mouvements très précise pour les formes I et II notamment est admise dans le monde des "combattants au sabre laser", possible aussi pour les Formes suivantes mais personnellement je n'ai été initié qu'au deux premières.

D'autres que moi par ici te renseigneront mieux je pense. Wink

_________________
"A défaut d'un véritable plan pour vaincre les Jedi... j'ai des laxatifs."

Membre du Bureau - Secrétaire Général
Ancien Grand Maître des Arcanes Sith
"Le Savoir c'est le Pouvoir [...]"
Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 16:50

C'est bon à savoir qu'un travail existe déjà au moins pour les formes I et II. Tu as été initié à ces formes dans quel cadre ?
Nombre de messages : 3847
Age : 26
Localisation : Dallet (Puy-de-Dôme), Auvergne
Date d'inscription : 14/09/2006
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.myspace.com/10lolitax

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 17:10

Les premières années de notre existence, à l'époque où l'on pouvait faire des représentations costumées de combats au sabre chorégraphiés lors de salons Star Wars & SF, le JEDI ORDER était spécialisé dans ce genre d'activités. Nous avions plusieurs maîtres d'armes à l'époque, avec lesquels on pouvait bénéficier d'entraînements basiques lors de nos sorties. Malheureusement, à moins de posséder une reconnaissance nationale de ses capacités martiales, on n'est plus autorisé à faire ça (depuis un accident produit sur un salon américain, Lucas l'a interdit).

On continue néanmoins à proposer ce genre de petit spectacle lors d'animations hors conventions.

_________________
"A défaut d'un véritable plan pour vaincre les Jedi... j'ai des laxatifs."

Membre du Bureau - Secrétaire Général
Ancien Grand Maître des Arcanes Sith
"Le Savoir c'est le Pouvoir [...]"
Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 17:21

D'accord, c'est dommage cette histoire d'accident quand même car une pratique bien encadré ne représente aucun danger. Avec une licence sportive (escrime ou autre sport de combat) cela doit suffire pour couvrir une telle pratique normalement ou la restriction porte sur l'utilisation du sabre laser comme propriété "intellectuelle" de son créateur?
Nombre de messages : 3847
Age : 26
Localisation : Dallet (Puy-de-Dôme), Auvergne
Date d'inscription : 14/09/2006
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.myspace.com/10lolitax

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Jeu 6 Oct 2011 - 19:09

Non non, c'est juste que la pratique est interdite en convention hormis pour les "professionnels" ou licenciés agréés.

_________________
"A défaut d'un véritable plan pour vaincre les Jedi... j'ai des laxatifs."

Membre du Bureau - Secrétaire Général
Ancien Grand Maître des Arcanes Sith
"Le Savoir c'est le Pouvoir [...]"
Invité





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Ven 2 Déc 2011 - 1:21

Et le coté ARTISTIQUE dans tout ca??
Nombre de messages : 79
Localisation : Naboo en Provence (13500)
Date d'inscription : 19/08/2011
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   Sam 17 Déc 2011 - 1:33

Je suis assez d'accord avec Jad'den Korr, l'aîné du conseil a encore parlé avec la sagesse d'un maître digne de Maître Yoda.
Toutefois, je nuancerai son propos, l'étude de tout forme d'escrime terrestre donne des bases pour se familiariser avec l'escrime jedi.
Cela dit, on ne s'improvise pas bretteur du jour au lendemain, c'est un travail assidu et la bonne connaissance de son arme qui sont la base.
Les sensations changent selon la longueur de la lame, la tenue à une ou deux mains, la tenue d'une arme dans chaque main.

Allez, pour le fun une petite vidéo pour recruter pour mon style, mon école ...



Comme vous le voyez, même la pratique sportive est très protégée, comme pour le kendo (ici combat par équipes aux armes).
Durant des années, certains se sont entraînés durement et on acquis des bases, répété des chorégraphies, pour pouvoir se produire en convention. Malheureusement, quelques "charlots" se sont improvisés spécialistes ou maîtres d'armes, et la catastrophe prévisible est arrivée. La majorité a trinqué pour une poignée d'irresponsables.
En France, la pratique est règlementée :
- L'instructeur doit être titulaire d'un Diplôme reconnu par l'Etat (exemple B.E.E.S.)
- Le club doit être affilié à une fédération sportive de tutelle (exemple pour le Kendo ou le chanbara c'est la F.F.Judo, pour le Yoseikan Budo c'est la F.F.Karaté).
- L'élève doit avoir souscrit une licence sportive auprès de la fédération de tutelle.
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Notre interprétation des Formes de combat   

 

Notre interprétation des Formes de combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» Nouvelle Interprétation du CFK soumis a convention
» A great day for freedom (19/06, 19h42)
» De l'interprétation des points de vie.
» [Théorie] La guerre Pokemon.




Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Outils de modération:
Poster un nouveau sujet